Chana LEZOMA

Chana LEZOMA – Ancienne étudiante

Chana a été dans la filière Marketing & Communication (Anciennement ISEE). Elle revient avec nous sur son parcours, ses expériences à l’international et ses projets professionnels depuis qu’elle a quitté Ynov.

Parle-nous de ton parcours chez l’ISEE (Ynov Marketing & Communication) ?

Alors moi j’ai fait 2 ans à l’ISEE pour mon Mastère. J’ai intégré la promotion MBA, en 2011 / 2013, via l’ISEE qui est
devenu aujourd’hui Ynov Marketing & Communication. En première année, on a eu des intervenants professionnels, qui étaient des chefs d’entreprises et ça c’était très intéressant parce qu’on a eu des cas pratique business, commerce etc.

En deuxième année, j’ai eu l’occasion de partir aux États-Unis, pour faire des cours d’anglais et un stage en entreprise.

Pourquoi avais-tu choisi cette école ?

J’ai voulu intégrer dans cette école de commerce parce que je voulais vraiment m’orienter vers l’international
et c’était l’une des seules écoles justement, qui proposait des séjours à l’international, notamment les États-Unis, voir même l’Irlande.

Que retiens-tu de tes expériences à l’international ?

Ça m’a permis d’avoir une ouverture d’esprit, de découvrir le milieu anglophone. Leur méthode professionnelle car elle est très différente de la méthode francophone. C’est pour ça que je tenais absolument à avoir un stage en entreprise pour connaitre le milieu professionnel anglophone.

L’anglais c’est important, parce que clairement aujourd’hui, pour vraiment maîtriser la langue, il n’y a pas mieux que l’immersion. Donc le fait d’être confronté tous les jours à parler Anglais, au bout d’un moment on y réfléchis plus et ça devient un automatisme. Ce que j’ai retenu c’est ce côté ouverture d’esprit, rencontre des étudiants du monde entier et surtout la pratique de la langue.

Que retiens-tu de ton expérience à Dublin Business School

C’était très enrichissant parce qu’on a eu 2 mois de cours à Dublin Business School, donc DBS, on avait cours le matin, et puis l’après-midi, ils organisaient des activités, visite du pays.
On travaillait la communication, le marketing, on avait même une matière de comptabilité et le management de mémoire.
Après c’était en 2011 / 2013, donc ça fait un petit moment, mais voilà en tout cas ce que j’ai retenu c’est que ça nous a permis de travailler des matières qu’on voit en école de commerce en Anglais directement.

Qu’as-tu fait après l’obtention de ton mastère ?

Il s’est passé plein de choses ! A la fin de mes études, j’ai refait un séjour linguistique aux États-Unis qui s’est très bien passé.
A mon retour en France, j’ai voulu ouvrir une agence de séjour linguistique pour faire partager à d’autres étudiants le parcours que j’ai eu.
Finalement, j’ai été embauchée par une grande agence de séjour linguistique, pour être responsable d’agence.
Donc je n’ai pas refusé pour avoir de l’expérience dans ce milieu-là, parce que directement ouvrir son agence ce n’était pas non plus évident donc là, j’ai eu l’opportunité de d’abord découvrir ce milieu-là avant d’être auto-entrepreneur.

Quel sont tes projets à venir ?

Je suis très entrepreneuse, donc mon projet c’est de rester sur le secteur international dans l’import-export mais à mon compte. Pour l’instant, je n’en dis pas plus, ça reste un projet mais l’objectif c’est d’être dans une création d’entreprise.